• Courez la chance de gagner 250 $  Télécharger l'appli du 2 au 16 mai.
    Courez la chance de gagner 250 $ Télécharger l'appli du 2 au 16 mai.
  • Ton accès au succès, pour un horizon à ta façon
    Ton accès au succès, pour un horizon à ta façon
  • Pour un horizon à ta façon
    Pour un horizon à ta façon
  • Ton accès au succès
    Ton accès au succès
  • Ton accès au succès, pour un horizon à ta façon
    Ton accès au succès, pour un horizon à ta façon
  • Pour un horizon à ta façon
    Pour un horizon à ta façon
  • Ton accès au succès
    Ton accès au succès
  • Ton accès au succès, pour un horizon à ta façon
    Ton accès au succès, pour un horizon à ta façon
  • Pour un horizon à ta façon
    Pour un horizon à ta façon
  • Ton accès au succès, pour un horizon à ta façon
    Ton accès au succès, pour un horizon à ta façon
  • Pour un horizon à ta façon
    Pour un horizon à ta façon
  • Ton accès au succès
    Ton accès au succès
icon mail

Accès courriel
vérifier vos messages

icon phone

1-877-854-3010
info@collegedelile.ca

Dernières nouvelles

Depuis son arrivée à l’Île-du-Prince-Édouard en 2015, Annie-Pier Leblanc Montreuil a fait son petit bout de chemin en travaillant d’abord comme monitrice de langue, puis comme enseignante suppléante, à l’École La-Belle-Cloche, dans la région de Souris.

« J’étais venue en vacances ici à l’été 2014 et je suis tombée en amour avec l’Île, a partagé Annie-Pier. Ça a été tellement un vrai coup de foudre que par la suite, j’ai tout fait pour pouvoir venir m’établir ici. »
Annie and Kobe
Annie et son chat, Kobe. (Crédit photo : Nathan Paton)

Avant son arrivée chez nous, la technicienne en travail social originaire de la région de Shawinigan, au Québec, a travaillé auprès de diverses clientèles, principalement des adultes. Ces expériences sur le marché du travail lui ont permis d’acquérir des compétences qui lui serviront dans sa nouvelle carrière d’éducatrice de la petite enfance.

« C’est vraiment depuis que je fais de la suppléance à la maternelle et avec les classes de 1re et 2e années que j’ai confirmé ma passion pour la petite enfance, a-t-elle ajouté. Je me sens à l’aise avec les enfants et je souhaite contribuer à l’épanouissement de notre prochaine génération d’Insulaires francophones. »