Annie and Kobe
Annie et son chat, Kobe. (Crédit photo : Nathan Paton)

Charlottetown, le 23 mai 2018 - Depuis son arrivée à l’Île-du-Prince-Édouard en 2015, Annie-Pier Leblanc Montreuil a fait son petit bout de chemin en travaillant d’abord comme monitrice de langue, puis comme enseignante suppléante, à l’École La-Belle-Cloche, dans la région de Souris.

« J’étais venue en vacances ici à l’été 2014 et je suis tombée en amour avec l’Île, a partagé Annie-Pier. Ça a été tellement un vrai coup de foudre que par la suite, j’ai tout fait pour pouvoir venir m’établir ici. »

Avant son arrivée chez nous, la technicienne en travail social originaire de la région de Shawinigan, au Québec, a travaillé auprès de diverses clientèles, principalement des adultes. Ces expériences sur le marché du travail lui ont permis d’acquérir des compétences qui lui serviront dans sa nouvelle carrière d’éducatrice de la petite enfance.

« C’est vraiment depuis que je fais de la suppléance à la maternelle et avec les classes de 1re et 2e années que j’ai confirmé ma passion pour la petite enfance, a-t-elle ajouté. Je me sens à l’aise avec les enfants et je souhaite contribuer à l’épanouissement de notre prochaine génération d’Insulaires francophones. »

Nous sommes en pleine semaine de la santé mentale, du 7 au 13 mai 2018. Au Collège de l’Île, c’est un sujet qui nous tient à cœur ! Afin de #parlerhautetfort et de contribuer à démystifier la santé mentale, nous avons récemment rencontré Janine Gallant, diplômée du Collège, pour qu’elle nous partage son expérience. Janine a eu l’occasion à plusieurs reprises de parler publiquement de santé mentale, y compris dans le cadre d’un symposium organisé par la Commission scolaire de langue française (CSLF), en juin 2017. Voici un extrait vidéo (environ 2 minutes) de notre entrevue avec elle ainsi que l'entrevue au long ci-dessous.



Salut Janine ! Tu viens de quel endroit et quel est ton lien avec le Collège de l’Île ?

Je suis originaire d’Abram-Village, dans la région Évangéline, ici même à l’Île-du-Prince-Édouard. Je suis diplômée du programme services à la personne du Collège. J’ai commencé des études à temps partiel en 2010 et j’ai continué à temps plein, de 2012 à 2014.

La semaine de la santé mentale s’en vient à grands pas et je me demandais pourquoi c’est important pour toi de parler ouvertement de santé mentale.

Je pense qu’une des raisons principales c’est que j’ai vécu moi-même des défis de santé mentale. Quand c’est arrivé, je me sentais seule, comme si je ne pouvais pas en parler. L’étape la plus difficile c’était d’admettre que j’avais un problème. Maintenant, même si je ne suis pas toujours 100 % à l’aise d’en parler, je me force de le faire pour ma famille, pour mes ami.e.s et pour mes collègues de travail pour qu’ils voient que c’est correct d’en parler. Dans le cadre de mon emploi, je travaille avec des familles et c’est important d’en parler dans ce contexte-là aussi pour démystifier le sujet de la santé mentale.

CMHA Poster FRE v01 PrePromotion 1


Saviez-vous qu’à chaque année, un Canadien sur cinq vit un problème de santé mentale, mais que TOUS les Canadiens ont une santé mentale?

Ça veut dire que nous connaissons tous quelqu’un qui a eu des défis – un.e. ami.e, un.e collègue de travail ou un.e membre de notre famille – mais que nous ne sommes peut-être pas au courant de leur situation.

LVE 11avril2018

À lire! Voici un texte intéressant publié dans La Voie de l'emploi (avril 2018) qui parle de la valeur sûre de la formation collégiale. Gros merci à notre enseignant Robert Bullen et à notre finissante Émilie Le Guellec (juin 2018) d'avoir contribué à cet article.

http://lavoiedelemploi.com/fr/education-formation/321-la-formation-collegiale-une-valeur-sure

À lire! Voici un texte intéressant publié par Collèges et instituts Canada (CiCan) à l'occasion de la Journée internationale de la francophonie. Notre partenariat avec le CCNB pour le programme Infirmier auxiliaire y est à l'honneur!

https://www.ledroit.com/opinions/votre-opinion/colleges-francophones-au-cur-de-leurs-communautes-8c773f481baf839d3b09fea9a3272ecc


FB post Collège coeur communauté 2
C'est dans le cadre des Rendez-vous de la francophonie 2018 qui ont lieu du 1er au 21 mars 2018 que nous êtes invités à participer à la conférence de M. Jean-Marc Fournier, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne au sein du gouvernement du Québec.

La conférence « Un dialogue pour bâtir ensemble le Canada de demain » aura lieu mercredi le 7 mars, dès 11 h 30, à UPEI, salle 241 Andrew Hall. Un dîner style buffet sera servi à 11 h 45 et la conférence elle-même débutera à 12 h 15.

Cette activité est offerte par la Société Saint-Thomas-d'Aquin (SSTA), par les facultés des Arts et de l'Éducation de UPEI et par le Collège de l'Île.

e6fd226c 4ab2 48a9 ab04 49aa91922b99


Offre d’emploi
Enseignant ou Enseignante au programme d’Éducateur de la petite enfance
Poste à temps plein (durée déterminée)
Collège de l'Île

Le Collège de l'Île, l’institution de formation postsecondaire de langue française de la province, est à la recherche d’une personne qualifiée pour le poste d’enseignant ou enseignante, à temps plein, au programme d’Éducateur de la petite enfance débutant le plus tôt possible jusqu’au 30 juin 2017.

Les participants auront aussi la chance de gagner un crédit de 2000 $

WELLINGTON (Î.-P.-É.), le 10 février 2016 – Le Collège de l'Île invite les étudiants potentiels et leurs parents à une soirée portes ouvertes à son centre de Wellington le lundi 22 février prochain de 17 h à 20 h. Le nom des participants à la soirée portes ouvertes sera ajouté au tirage d’un crédit de 2 000 $ sur les frais de scolarité de l’année scolaire 2016-2017.

LOGO CLASSEDUCATION verticalLogo formato jpg 300 dpis
LOGO CLASSEDUCATION vertical
WELLINGTON, PEI – Julio 28, 2014 – Hay muchas ventajas al aprender Francés como segundo idioma. Ser bilingüe abre excelentes oportunidades de trabajo y de desarrollo profesional. Ahora es el momento de inscribirse en los programas de Francés que serán ofrecidos éste otoño en Collège de l'Île en Charlottetown, Summerside, Montague y Deblois.